Couleur Invers | Taille : 2 3 5 10 | Rechercher

Psaumes : Choisir un autre livre
139 : Choisir un autre chapitre
8 : Choisir un autre Verset
Psaumes 139 v 8 : Si je monte aux cieux, tu y es; Si je me couche au séjour des morts, t'y voilà.
Psaumes 139 v 9 : Si je prends les ailes de l'aurore, Et que j'aille habiter à l'extrémité de la mer,
Psaumes 139 v 10 : Là aussi ta main me conduira, Et ta droite me saisira.
Psaumes 139 v 11 : Si je dis: Au moins les ténèbres me couvriront, La nuit devient lumière autour de moi;
Psaumes 139 v 12 : Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi, La nuit brille comme le jour, Et les ténèbres comme la lumière.
Psaumes 139 v 13 : C'est toi qui as formé mes reins, Qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
Psaumes 139 v 14 : Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes oeuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien.
Psaumes 139 v 15 : Mon corps n'était point caché devant toi, Lorsque j'ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre.
Psaumes 139 v 16 : Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux existât.
Psaumes 139 v 17 : Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables! Que le nombre en est grand!
Verset suivant : 18

Rechercher