Couleur Invers | Taille : 2 3 5 10 | Rechercher

Zacharie : Choisir un autre livre
11 : Choisir un autre chapitre
11 : Choisir un autre Verset
Zacharie 11 v 11 : Elle fut rompue ce jour-là; et les malheureuses brebis, qui prirent garde à moi, reconnurent ainsi que c'était la parole de l'Éternel.
Zacharie 11 v 12 : Je leur dis: Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire; sinon, ne le donnez pas. Et ils pesèrent pour mon salaire trente sicles d'argent.
Zacharie 11 v 13 : L'Éternel me dit: Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé! Et je pris les trente sicles d'argent, et je les jetai dans la maison de l'Éternel, pour le potier.
Zacharie 11 v 14 : Puis je brisai ma seconde houlette Union, pour rompre la fraternité entre Juda et Israël.
Zacharie 11 v 15 : L'Éternel me dit: Prends encore l'équipage d'un pasteur insensé!
Zacharie 11 v 16 : Car voici, je susciterai dans le pays un pasteur qui n'aura pas souci des brebis qui périssent; il n'ira pas à la recherche des plus jeunes, il ne guérira pas les blessées, il ne soignera pas les saines; mais il dévorera la chair des plus grasses, et il déchirera jusqu'aux cornes de leurs pieds.
Zacharie 11 v 17 : Malheur au pasteur de néant, qui abandonne ses brebis! Que l'épée fonde sur son bras et sur son oeil droit! Que son bras se dessèche, Et que son oeil droit s'éteigne!
Chapitre suivant : 12

Rechercher