Couleur Invers | Taille : 2 3 5 10 | Rechercher

Luc : Choisir un autre livre
7 : Choisir un autre chapitre
7 : Choisir un autre Verset
Luc 7 v 7 : C'est aussi pour cela que je ne me suis pas cru digne d'aller en personne vers toi. Mais dis un mot, et mon serviteur sera guéri.
Luc 7 v 8 : Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j'ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l'un: Va! et il va; à l'autre: Viens! et il vient; et à mon serviteur: Fais cela! et il le fait.
Luc 7 v 9 : Lorsque Jésus entendit ces paroles, il admira le centenier, et, se tournant vers la foule qui le suivait, il dit: Je vous le dis, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.
Luc 7 v 10 : De retour à la maison, les gens envoyés par le centenier trouvèrent guéri le serviteur qui avait été malade.
Luc 7 v 11 : Le jour suivant, Jésus alla dans une ville appelée Naïn; ses disciples et une grande foule faisaient route avec lui.
Luc 7 v 12 : Lorsqu 'il fut près de la porte de la ville, voici, on portait en terre un mort, fils unique de sa mère, qui était veuve; et il y avait avec elle beaucoup de gens de la ville.
Luc 7 v 13 : Le Seigneur, l'ayant vue, fut ému de compassion pour elle, et lui dit: Ne pleure pas!
Luc 7 v 14 : Il s'approcha, et toucha le cercueil. Ceux qui le portaient s'arrêtèrent. Il dit: Jeune homme, je te le dis, lève-toi!
Luc 7 v 15 : Et le mort s'assit, et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère.
Luc 7 v 16 : Tous furent saisis de crainte, et ils glorifiaient Dieu, disant: Un grand prophète a paru parmi nous, et Dieu a visité son peuple.
Verset suivant : 17

Rechercher