Couleur Invers | Taille : 2 3 5 10 | Rechercher

Luc : Choisir un autre livre
7 : Choisir un autre chapitre
2 : Choisir un autre Verset
Luc 7 v 2 : Un centenier avait un serviteur auquel il était très attaché, et qui se trouvait malade, sur le point de mourir.
Luc 7 v 3 : Ayant entendu parler de Jésus, il lui envoya quelques anciens des Juifs, pour le prier de venir guérir son serviteur.
Luc 7 v 4 : Ils arrivèrent auprès de Jésus, et lui adressèrent d'instantes supplications, disant: Il mérite que tu lui accordes cela;
Luc 7 v 5 : car il aime notre nation, et c'est lui qui a bâti notre synagogue.
Luc 7 v 6 : Jésus, étant allé avec eux, n'était guère éloigné de la maison, quand le centenier envoya des amis pour lui dire: Seigneur, ne prends pas tant de peine; car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.
Luc 7 v 7 : C'est aussi pour cela que je ne me suis pas cru digne d'aller en personne vers toi. Mais dis un mot, et mon serviteur sera guéri.
Luc 7 v 8 : Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j'ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l'un: Va! et il va; à l'autre: Viens! et il vient; et à mon serviteur: Fais cela! et il le fait.
Luc 7 v 9 : Lorsque Jésus entendit ces paroles, il admira le centenier, et, se tournant vers la foule qui le suivait, il dit: Je vous le dis, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.
Luc 7 v 10 : De retour à la maison, les gens envoyés par le centenier trouvèrent guéri le serviteur qui avait été malade.
Luc 7 v 11 : Le jour suivant, Jésus alla dans une ville appelée Naïn; ses disciples et une grande foule faisaient route avec lui.
Verset suivant : 12

Rechercher